Films 2009

La période est propice aux bilans. Donc, allons-y pour un petit coup d’œil sur ce qui a marqué mon année cinématrographique.

Meilleur film et meilleure réalisation : Gran Torino de Clint Eastwood. Amen.

Meilleur film d’anticipation : La route de John Hillcoat

Meilleur polar : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Niels Arden Oplev

Meilleur fiction politique : Sin nombre de Cary Fukunaga

Meilleure (anti-)comédie romantique et prix spécial du jury : (500) jours ensemble de Marc Webb

Meilleur documentaire philosophique : Le syndrome du Titanic de Nicolas Hulot et Jean-Albert Lièvre

Meilleur film d’animation : Avatar de James Cameron Le temps des dinosaures de Carlos Saldanha

Claque-dans-ta-gueule de l’année : District 9 de Neill Blomkamp

Meilleurs effets spéciaux : Avatar de James Cameron

Film bordélique de l’année : Good morning, England ! de Richard Curtis

Meilleur acteur dans un rôle principal : Sean Penn dans Harvey Milk¹

Meilleur acteur dans un rôle secondaire : Michael Hall dans Ultimate game

Meilleure actrice dans un rôle principal : Paulina Gaitán dans Sin nombre

Meilleure actrice dans un rôle secondaire : Josiane Balasko dans Le hérisson

Pires films de l’année : ex-æquo, Les derniers jours du monde des frères Larrieu et Antichrist de Lars von Trier

Déception de l’année : The limits of control de Jim Jarmusch

Pire impression de « putain y’avait matière à faire beaucoup mieux » : Cinéman de Yann Moix

Film le plus sur-évalué par la critique : Slumdog millionaire, de Danny Boyle

Statistiques :

101 films de l’année vus au cinéma, plus une poignée découverts avec retard ;

un authentique chef-d’œuvre et un truc « ahurissant », contre 0 en 2008 ;

23 films **** ;

neuf trucs nuls, dont une poignée de sous-merdes absolues.

Surtout du moyen-bon à moyen-moyen, donc, mais pas une mauvaise année.

¹ corrigé en MAJ, j’étais convaincu qu’il datait de 2008, mea culpa et désolé pour Viggo.