Le sonnet du jour

Tout à l’heure, devi­sant avec un ami des innom­brables jeux de mots ins­pi­rés par le gou­ver­ne­ment actuel (dont évi­dem­ment mes der­nières pen­sées du jour), j’évoquai mal­en­con­treu­se­ment l’absence de son­net com­men­çant par “Ô lande per­due au fond du val”.

Je sais pas si c’est ras­su­rant sur ma san­té men­tale, mais tout ce que j’ai trou­vé à me dire, c’est : “chal­lenge accep­ted!

(Ah, et juste en pas­sant : le son­net, c’est chiant à com­po­ser. Je pré­fère encore les bal­lades.)