Peu à l’amont d’un vieux châ­teau,

une mare isole de fiers guer­riers ;

Des grèbes amènes l’ayant caché,

un pèle­rin sur­git du flot.

Le fol remonte, bourre les roseaux ;

s’il sape un homme, il n’est repu :

sa lame à tra­vers le bran­chu

perce, détoure aines et tranche gigots.

Oh lande per­due au fond des vals

où au soir de batailles royales

furent défaits tant de héros !

Pai­sible alpine, elle fut souillée ;

l’ange vint enfin, pour la trou­ver

rouge du sang qui coule où va l’eau.

Au fait, si vous com­pre­nez pas le titre, voyez ici et cher­chez. 😉

(03/04/2014)