Est-ce que j’ai vrai­ment tout com­pris

À c’que tu viens de dire,

Ou était-ce un délire ?

Ou un cau­che­mar…

Est-ce vrai­ment ce que tu as dit ?

Je suis dans le brouillard

Mais je t’entends encore :

“C’est une décla­ra­tion d’ami,

D’ami, pas d’amour…

Je ne t’aime pas :

Je t’aime bien…”

Je te remer­cie de ta gen­tillesse,

Ces mots doux, presque tendres

Que je te dois d’entendre

Et qui font mal.

Je n’sais pour­quoi ces mots me blessent,

Moi qui rejoins Tan­tale

Quand tu mur­mures tout bas :

“C’est une décla­ra­tion d’ami…”

Les Grecs avaient une mytho­lo­gie,

Ils avaient bien rai­son,

Quand on y pense au fond,

Tan­tale, mon frère…

Dans tes jar­dins, même l’eau te fuit ;

Proche de moi, l’être cher

Me le répète encore :

“C’est une décla­ra­tion d’ami…”

(09/02)