Je regarde le coup de griffe

Sur le des­sus de ma main

Que m’a lais­sé un félin

Agres­sif.

Je regarde la marque blanche,

De mon crayon la repasse

Comme pour en rou­vrir la trace,

Arme blanche.

J’voulais sau­ver une sit­telle,

Il n’a fait que répli­quer

Quand j’ai vou­lu l’attraper.

Elle est belle,

Ma cica­trice

Dans laquelle je me plonge,

Les jours où je suis triste,

Où le blues me ronge…

J’ai la même au fond du cœur,

Que m’a lais­sé une sou­ris

À qui je pense aujourd’hui,

Et j’en pleure.

J’aurais vou­lu la gar­der

Pour un jour ou une vie,

Pour construire un para­dis,

Lui don­ner.

J’étais jeune et ne savais

La façon de dire ceci ;

Et on ne s’est pas com­pris,

J’ai gagné

Une cica­trice,

Dans mon corps, dans mon âme,

Une marque bien lisse,

Je l’aime encore…

(02/01)