Je regarde le coup de griffe

Sur le dessus de ma main

Que m’a laissé un félin

Agressif.

Je regarde la marque blanche,

De mon crayon la repasse

Comme pour en rouvrir la trace,

Arme blanche.

J’voulais sauver une sittelle,

Il n’a fait que répliquer

Quand j’ai voulu l’attraper.

Elle est belle,

Ma cicatrice

Dans laquelle je me plonge,

Les jours où je suis triste,

Où le blues me ronge…

J’ai la même au fond du cœur,

Que m’a laissé une souris

À qui je pense aujourd’hui,

Et j’en pleure.

J’aurais voulu la garder

Pour un jour ou une vie,

Pour construire un paradis,

Lui donner.

J’étais jeune et ne savais

La façon de dire ceci ;

Et on ne s’est pas compris,

J’ai gagné

Une cicatrice,

Dans mon corps, dans mon âme,

Une marque bien lisse,

Je l’aime encore…

(02/01)