Souviens-toi, quand on s’est connus,

Toi douze ans, et moi cinq de plus.

Tu étais copine et j’étais copain,

Question de feeling, on s’entendait bien ;

On tressait des liens…

On chahutait en jouant,

Plaisantait en riant,

On s’amusait, on bougeait ;

C’était trop beau pour durer.

Et puis c’est tombé…

On peut s’aimer ou bien se haïr,

S’adorer, vouloir se détruire…

Depuis que tu es femme, tu as bien changé :

C’est la fin d’un temps et d’une amitié,

Ça peut s’oublier…

Mais à quoi ça te sert

De déclarer la guerre,

Tes piques gratuites,

Si mesquines et petites,

Et vaines critiques ?

Aujourd’hui, quand je vais chez toi,

Ta famille est toujours sympa.

Je ne souhaite qu’une chose, c’est de vivre en paix,

Mais je te préviens qu’à force d’insister,

Tu vas m’énerver…

Je peux vivre en paix

Ou bien mener la guerre ;

À toi de choisir

Celle des deux qu’tu préfères.

Enterre ou déterre

La hache…

(08/01)