moire3

J’ai vou­lu prendre une pho­to­gra­phie

D’une ruelle de mai­sons jolies.

Pour rendre compte du décor,

Je vou­lais en faire alors

Cent fois mille et mille images encore.

Mais mes pho­tos furent toutes affec­tées

D’un détail dont je me serais pas­sé :

Chaque per­sienne sur les bords

Avait pris des teintes hard­core,

Cent fois mille et mille bandes encore.

moire4

S’il moire à mort, ce Lei­ca de Canon,

C’est à cause de Nyquist et Shan­non ;

S’il voit une grille, il décore

Et couvre de pourpre ou d’or

Cent fois mille et mille images encore.

En noir et blanc, chaque pho­to­gra­phie

Alterne bande claire et bande assom­brie ;

Mais en cou­leur c’est plus fort,

Plus spec­ta­cu­laire encore :

Cent fois mille et mille hor­reurs encore.

moire8

Et si tu aimes enre­gis­trer les gens,

Méfie-toi des tis­sus trop élé­gants :

Les motifs fins, tu abhorres,

Et dois évi­ter d’abord

Cent fois mille et mille soies encore.

S’il moire à mort, ce Nikon de Sony,

C’est à cause de Shan­non et Nyquist ;

S’il voit une grille, il décore

Et pour­rit de pourpre ou d’or

Cent fois mille et mille pho­tos encore.

(03/2015)