La blague du jour

Le chef d’État du Vatican, devant 250 000 personnes venues spécialement pour lui et seulement lui, met en garde contre l’idolâtrie.

Je sais pas vous, mais moi, je suis mort de rire.

Pour tout dire : ça me fait presque oublier qu’après Khadafi, c’est le deuxième dictateur que notre gouvernement reçoit en grandes pompes en à peine plus d’un an.