La blague du jour

Le chef d’État du Vati­can, devant 250 000 per­sonnes venues spé­cia­le­ment pour lui et seule­ment lui, met en garde contre l’idolâtrie.

Je sais pas vous, mais moi, je suis mort de rire.

Pour tout dire : ça me fait presque oublier qu’après Kha­da­fi, c’est le deuxième dic­ta­teur que notre gou­ver­ne­ment reçoit en grandes pompes en à peine plus d’un an.

Voir aussi :