8’20

Il y a huit mois, je tour­nais le 400 m brasse en envi­ron 9’30. À Noël, 9′ en tirant bien. À la mi-mai, dans des cir­cons­tances un peu excep­tion­nelles où il fal­lait que je me défoule, je suis des­cen­du à 8’38.

Depuis juin, il s’est pas­sé un truc bizarre, une sorte de rup­ture : la brasse ne fonc­tionne plus, j’en ai marre de nager avant d’être fati­gué. Du coup, je me suis remis au crawl, plus exi­geant sur­tout pour les gens comme moi qui coulent faci­le­ment (le couple appli­qué par la pous­sée des bras fait bas­cu­ler le corps vers le bas, et une bonne part de l’énergie est gas­pillée juste pour conser­ver l’horizontale, et c’est pire pour les gens lourds).

Le 2 juillet, j’ai fait un 400 m presque entiè­re­ment crawl en envi­ron 8’40. Aujourd’hui, 1’02, 1’03, 1’03, 1’02, 1’04 (gêné par un type qui m’a ser­ré sur la ligne alors que je le dou­blais en dou­ceur), 0’59 (je l’ai dou­blé en force), 1’05 (récu­pé­ra­tion), 1’02, soit un total de 8’20 aux arron­dis près.

Qui­conque fera remar­quer que le record et sous les 3’35 aura rai­son. ^_^