Pas glop.

Bon, aujourd’hui, j’ai appris la mort de la femme d’un confrère.

Je ne l’ai pas connue, mais j’ai eu l’occasion de pas mal dis­cu­ter avec lui, un type char­mant, sym­pa, culti­vé, tou­jours le sou­rire aux lèvres, et ça me fait chier pour lui.

Je suis pas super doué en condo­léances, donc je crois que je vais m’arrêter là.