Facture négative : EDF

Après le pas­sage du rele­veur hier, je viens de rece­voir ma fac­ture EDF.

Elle se monte à la somme ahu­ris­sante de… ‑7,67 €. Oui, avec un “moins” devant.

Pour­quoi ? Ben c’est simple : c’est la pre­mière fois que je suis là quand le tech­ni­cien passe — faut dire que c’est la pre­mière fois qu’il passe un jour où je bosse pas, y’a peut-être un lien… Du coup, jus­qu’i­ci, mes fac­tures étaient basées sur des esti­ma­tions plus ou moins for­fai­taires dont je ne sais com­ment elles sont construites. J’é­tais cen­sé avoir consom­mé 350 kWh de juin à août, 176 kWh en sep­tembre (non, je sais pas pour­quoi là, y’a qu’un mois), 400 kWh en octobre-novembre…

Sauf que j’ai dû consom­mer beau­coup moins que les esti­ma­tions et que ça fait ‑189 kWh en jan­vier (sic). Curieu­se­ment, je ne pro­fite pas des tarifs de rachat d’élec­tri­ci­té, alors que selon leur rele­vé je leur ai bien four­ni de l’élec­tri­ci­té. Bon, évi­dem­ment, il n’en est rien, c’est juste leur fac­ture qui est mal libel­lée — plu­tôt que “consom­ma­tion”, la logique vou­drait que ce soit “cor­rec­tion sur consom­ma­tion”…