Dans sa discipline

Je sais pas vous, mais moi, y’a des fois, j’en ai marre de cer­tains pon­cifs réci­di­vants, sur­tout lorsqu’ils frôlent le super­fé­ta­toire à force de faire dans la lapa­lis­sade.

Aujourd’hui, je vous pro­pose donc : “lors des pré­cé­dentes olym­piades, elle avait rem­por­té la médaille d’or dans sa dis­ci­pline”.

Pour­quoi trou­vé-je ceci exas­pé­rant ? C’est simple : je n’ai jamais enten­du par­ler d’un concur­rent rem­por­tant une médaille dans une dis­ci­pline qu’il ne pra­ti­quait pas. Ceux pra­ti­quant plu­sieurs dis­ci­plines peuvent éven­tuel­le­ment rem­por­ter des résul­tats dans l’une de leurs dis­ci­plines mineures (ima­gi­nez que Sébas­tien Loeb gagne les 24 heures du Mans, que Zooey Des­cha­nel rem­porte un Gram­my award ou que Renaud se voit attri­buer une vic­toire de la musi­que¹), mais ça reste leurs dis­ci­plines.

Celui qui rem­porte une médaille hors de sa dis­ci­pline, c’est quoi ? Un foot­bal­leur éga­ré dans un stade qui file un coup de pied dans un mar­teau et l’envoie acci­den­tel­le­ment à 80 m, pile pen­dant une com­pé­ti­tion ?

Peut-être serait-il plus rai­son­nable de mettre un point après “médaille d’or” et de lais­ser tom­ber cette for­mule écu­lée…

¹ Il paraît que Renaud aurait l’intention de faire de la chan­son son acti­vi­té prin­ci­pale. Ce serait dom­mage, même s’il faut admettre que sa car­rière d’acteur est un peu à l’arrêt depuis Wan­ted.