Voyagez sans stress

Tous les voya­geurs le savent : à la SNCF, il faut par­fois ruser pour obte­nir le meilleur billet. Par exemple, dans cer­tains cas, prendre un iti­né­raire avec deux cor­res­pon­dances per­met d’obtenir de meilleurs horaires qu’un avec un seul chan­ge­ment mais deux heures de bat­te­ment (qui vous sera tou­jours pro­po­sé par défaut, la SNCF sait bien que vous n’aimez pas trans­ba­hu­ter vos sacs pour gagner quoi, une petite heure ?). Ou encore, chan­ger à Valence ville plu­tôt qu’à Valence TGV vous fait un billet moins cher, avec le même temps de tra­jet (j’imagine que c’est parce que le TGV sort de la voie rapide plus tôt).

Dans mon cas du jour, c’est la divi­sion d’un tra­jet qui per­met d’y gagner. Pre­nons un iti­né­raire clas­sique Luc-en-Diois — Paris via Valence ville :

sncf_pas_cher

Je m’y prends 36 heures à l’avance, donc le billet est un peu cher. Au cas où, ten­tons de sépa­rer ce tra­jet en deux voyages dis­tincts :

sncf_dedouble

Ce sont les mêmes trains, avec les mêmes options ; mais faire deux voyages au lieu d’un fait gagner quelques euros sur les billets.

Pen­sez-y lors de vos voyages : tes­ter deux ou trois options dif­fé­rentes per­met par­fois des éco­no­mies de temps et/ou d’argent.