Sevrage

Après un an et demi d’utilisation, mon vénéré Desire Z va prendre une semaine de vacances. En effet, j’ai actuellement l’occasion de tester un téléphone plus moderne… Dépourvu de clavier, bien sûr (le Desire Z n’a pas eu de descendance, ma rédac-chef et Ghusse affirmant à longueur de temps que ça ne sert à rien et les ingénieurs taïwanais les écoutant attentivement).

Le nombre de fautes de frappe que j’ai faites dans ce premier paragraphe ne m’incite pas à l’optimisme sur ma compatibilité avec le tout tactile, mais c’est le défi du moment : tenir jusqu’à jeudi prochain sans mon clavier physique…

On verra ainsi si je suis définitivement indécrottable.