La pensée du jour

Ce qui m’est arri­vé de pire avec un homo : me faire dra­guer dans les douches d’une pis­cine.

Ce qui m’est arri­vé de pire avec un hété­ro : entendre insul­ter des potes, voir des mecs tabas­sés au 20 heures et décou­vrir que des cré­tins placent leurs enfants au pre­mier rang des manifs pour être sûr qu’ils pren­dront les pre­mières lacry­mos.

C’était la pen­sée du jour. Heu­reu­se­ment, chez les hété­ros aus­si, la plu­part sont moins cons que les extré­mistes.