Mes relations avec l’extrême gauche

François Fillon, entendu ce jour au journal :

Le combat contre le sectarisme passe aussi par le Parti socialiste qui, notamment, doit s’interroger sur ses relations avec l’extrême gauche, avant de donner des leçons aux autres.

Juste un truc, François : je prétends pas incarner le Parti socialiste, mais pour ma part, c’est fait.