La pensée du jour

Il y a des plai­san­te­ries, on peut pas savoir si elles sont drôles ou pas à l’avance. En fait, c’est des blagues quan­tiques : elles sont 1/√2 (|drôle> + |pas drôle>).

Et comme toutes les affaires quan­tiques, c’est le fait de les entendre qui va déter­mi­ner si elles sont drôles ou pas.

C’était la pen­sée du jour. Et les his­toires sur les blagues quan­tiques sont elles-mêmes 1/√2 (|drôle> + |pas drôle>).