Définitivement indétectables

Enten­du à l’instant sur France 2 :

Alors que dans quelques jours les boîtes noires du vol MH370 seront défi­ni­ti­ve­ment indé­tec­tables…

Com­ment le dire poli­ment ?

Ah, oui.

“Je pense que cer­tains de mes confrères manquent du plus élé­men­taire esprit cri­tique, quand bien même celui-ci serait un pré-requis pour pré­tendre au titre de jour­na­liste.”

Voi­là, je l’ai dit poli­ment. Ouf, je suis sou­la­gé. Je puis donc main­te­nant me per­mettre d’être un peu plus direct.

Donc, bande de blai­reaux, je peux vous rap­pe­ler un truc ? Ça s’appelle “vol Air France 447”, ou “crash de F-GZCP”, ou encore “Air­bus Rio-Paris”.

F-GZCP a per­cu­té l’océan le pre­mier juin 2009. Ses enre­gis­treurs de vol ont été remon­tés à la sur­face les pre­mier et 2 mai 2011.

Or, pour les remon­ter à la sur­face, il a bien fal­lu les détec­ter. Ils étaient dans un champ de débris qui avait été repé­ré au sonar début avril.

On les a donc détec­tés presque deux ans — comme dans “deux fois douze mois”, oui, bra­vo les forts en maths — après le crash de l’appareil. 23 fois plus long­temps que le délai écou­lé depuis la dis­pa­ri­tion de 9M-MRO (alias “vol MH370”, “le Boeing malai­sien”, voire juste “le Boeing”), dont les enre­gis­treurs seraient selon quelques pisse-copies abru­tis mena­cés de deve­nir “défi­ni­ti­ve­ment indé­tec­tables”.

Le fait est que ceux-ci vont pro­chai­ne­ment ces­ser d’émettre leur signal de repé­rage à 37,5 kHz — au pas­sage, y’a pas un chro­no dedans qui coupe tout après 30 jours : ils émettent jusqu’à épui­se­ment des bat­te­ries incluses et c’est un mini­mum de 30 jours et, si les condi­tions s’y prêtent, elles émet­tront peut-être encore à la mi-avril.

Mais ça ne va abso­lu­ment pas les rendre indé­tec­tables. C’est juste qu’il va fal­loir tom­ber pile des­sus avec un outil per­met­tant de les repé­rer direc­te­ment, et plus seule­ment se bala­der dans le coin avec un micro aqua­tique pour cap­ter leur signal.

Et ça, mes­sieurs-dames mes confrères, tas de gros nazes, vous n’avez aucune excuse pour ne pas le savoir, puisque c’est pré­ci­sé­ment ce qu’on a fait avec les enre­gis­treurs de F-GZCP.