Hertz par seconde

Entendu sur France 2 et France 3 et lu (entre autres, merci la pompe à dépêches AFP) sur Le Monde et Libération :

Le signal avait une fréquence de 37,5 kilohertz (kHz) par seconde

Je voudrais pas avoir l’air d’un mauvais coucheur, mais le hertz étant l’inverse d’une seconde (un hertz, ça veut dire un « par seconde »), ça fait 37 500 s⁻¹/s, donc 37 500 s⁻².

Je sais pas l’unité de quoi c’est, la « seconde exposant -2 », mais je suis à peu près sûr que c’est pas une fréquence.

(En fait, si, je sais ce que c’est : c’est une variation de fréquence. Par exemple, un son qui progresse régulièrement du grave vers l’aigu peut avoir une variation de 200 Hz/s. Mais je vois pas ce que ça viendrait foutre dans un article sur un enregistreur de vol.)