Hertz par seconde

Enten­du sur France 2 et France 3 et lu (entre autres, mer­ci la pompe à dépêches AFP) sur Le Monde et Libé­ra­tion :

Le signal avait une fré­quence de 37,5 kilo­hertz (kHz) par seconde

Je vou­drais pas avoir l’air d’un mau­vais cou­cheur, mais le hertz étant l’inverse d’une seconde (un hertz, ça veut dire un “par seconde”), ça fait 37 500 s⁻¹/s, donc 37 500 s⁻².

Je sais pas l’unité de quoi c’est, la “seconde expo­sant -2”, mais je suis à peu près sûr que c’est pas une fré­quence.

(En fait, si, je sais ce que c’est : c’est une varia­tion de fré­quence. Par exemple, un son qui pro­gresse régu­liè­re­ment du grave vers l’aigu peut avoir une varia­tion de 200 Hz/s. Mais je vois pas ce que ça vien­drait foutre dans un article sur un enre­gis­treur de vol.)