La pensée du jour

Aujourd’hui, on peut affirmer presque sans précaution que l’armée iranienne est intervenue contre un groupe de tarés en comparaison desquels Ahmadinejad fait figure de gentil garçon laïque et républicain, ce qui donne beaucoup d’espoirs sur l’évolution de la situation au Moyen-Orient.

Aujourd’hui, on a la quasi-certitude que l’Iran dispose toujours de Phantom en état de marche avec des bombes tout aussi fonctionnelles, capables de mener des frappes au sol efficaces, ce qui est super flippant sur l’évolution de la situation au Moyen-Orient.

Dans tous les cas, c’est une information dont on n’a pas grand-chose à faire, puisque le JT de 20h a attendu 20h25 pour en parler.

C’était la pensée du jour. C’est sûr que c’est moins important qu’une médaille de natation ou la mort de vieillesse d’un ministre oublié de Giscard.

  • Eul Fred

    J’ai du mal à voir en quoi le fait que l’Iran dispose encore de F-4 soit super-flippant… Ils ont aussi encore une poignée de F-14 Tomcat ops, et le plus drôle, c’est que c’est grâce à l’industrie aéronautique israélienne qu’ils ont réussi à les maintenir en état de vol.

    D’autre part, ce n’est pas la première fois que l’Iran intervient au-dessus de l’Irak avec en têtes des objectifs identiques que les puissances occidentales… Avant que l’aviation israélienne ne mette hors service la centrale nucléaire d’Osirak, celle-ci avait déjà reçu la visite des F-4 iraniens…

  • Je suis d’accord, tu me connais, j’aime bien forcer le trait de temps en temps. C’est pas spécialement flippant, un F-4 reste une arme performante mais comme toute arme performante, elle n’a que l’efficacité de la doctrine qu’on met autour. Du coup, vu le virage idéologique de Rohani, toute l’armée iranienne est beaucoup moins inquiétante aujourd’hui.

    Ce qui me frappe, c’est surtout que dans la marche du monde, le fait que l’Iran ait des chasseurs-bombardiers utilisables et s’en serve pour dégommer les mêmes cibles que les Américains, c’est quand même une information importante. Ça peut en dire long sur l’évolution de l’équilibre de la région, mais aussi sur celle de la politique étrangère américaine, qui il y a deux ans était encore très va-t-en-guerre contre la Syrie et l’Iran et donne aujourd’hui plutôt dans le gros doigt grondeur pour l’un et le « on peut pas dire merci mais bon c’est bien que vous soyez là » pour l’autre.
    Et cette information est reléguée au niveau des chiens écrasés, et je trouve que ça en dit long sur les priorités de la presse actuelle.

  • Eul Fred

    Ce raid iranien est une très bonne nouvelle, dans l’absolu et même dans le relatif. Faut juste qu’ils pensent à prévenir la coalition pour éviter de se faire shooter. Ce serait con de faire un incident diplomatique en ce moment.

  • Widmer

    z’etes mignons tout les 2 avec votre analyse géopolitique/militaro avionique ;-).
    Le seul truc qui est effectivement intéressant de relever c’est que not’ presse est désesperante, pour ne pas dire affligeante.
    Note personnelle, l’Iran est -a l’exception de fanatiques hélas restés longtemps au pouvoir – l’un des pays orientaux les plus laïc et ouvert qu’il soit.