Évolution

De temps en temps, je regarde les sta­tis­tiques de ce blog. J’aime bien, notam­ment, voir l’évolution des sys­tèmes d’exploitation uti­li­sés : long­temps très majo­ri­tai­re­ment unixiens, mes lec­teurs se sont diver­si­fiés quand j’ai com­men­cé à par­ler de cinoche, au point que Win­dows a repris la tête des sys­tèmes uti­li­sés (sans jamais arri­ver à un panel repré­sen­ta­tif de la popu­la­tion géné­rale, je vous ras­sure).

stats_OS

Cette année, le truc notable, c’est que les décli­nai­sons mobiles de la plu­part des sys­tèmes ont dépas­sé les ver­sions ordi­na­teurs, qu’il s’agisse de iOS vis-à-vis de OS X (deux BSD/Mach étroi­te­ment appa­ren­tés) ou d’Android vis-à-vis de GNU (deux noyaux Linux, mais net­te­ment sépa­rés au niveau supé­rieur). Au pas­sage, vous note­rez que Google est tou­jours inca­pable d’identifier cor­rec­te­ment les sys­tèmes, puisque Macin­tosh n’a jamais été un nom d’OS et qu’Android est un Linux.

L’exception notable, c’est le der­nier non-Unix des sys­tèmes d’exploitation lis­tés, Win­dows : sa ver­sion mobile est tel­le­ment mar­gi­nale que je pense que c’est juste l’attaché de presse de HTC qui véri­fiait si ça s’affichait cor­rec­te­ment sur un 8S. Win­dows reste donc, au moins chez mes visi­teurs, un sys­tème pure­ment dédié aux vrais ordi­na­teurs, sans espoir de per­cer chez les smart­choses. De là à y voir l’explication de la volon­té de Micro­soft d’éradiquer la sépa­ra­tion des Win­dows pour les réunir sous l’unique ban­nière “Win­dows 10″…