Une blanche vaut six noirs

Je sais, je sais, je sais, ce titre va faire hur­ler les musi­co­logues, les asso­cia­tions anti-racistes et les gens qui ont un cœur. C’est pour­tant bien le bilan comp­table qui s’impose quand, aujourd’hui, on regarde la dépêche AFP publiée par Le Monde :

crash_le_monde

Vous ne voyez pas ce qui cloche ? Okay, je vous mets le titre de Libé­ra­tion pour la même actua­li­té :

crash_liberation

Il n’y a pas qu’une Fran­çaise qui est morte, il y a aus­si trois Séné­ga­lais, deux Algé­riens et un Congo­lais.

Bien sûr, l’article du Monde indique ensuite qu’il y a eu “sept per­sonnes, dont une patiente fran­çaise”. Bien sûr.

Mais le titre, lui, ne va pas s’attarder à ce genre de détail. Les Afri­cains, c’est comme l’avion : on en parle dans l’article, mais pas la peine de les évo­quer dans le titre. Du maté­riel, en somme.

Mer­ci Le Monde pour nous avoir super­be­ment mon­tré que tous les humains ne se valent pas.

Voir aussi :