Joyeux anniversaire

Moins bes­tial que son aîné, il était éga­le­ment plus élé­gant et mieux habillé. Sa ges­ta­tion rapide en fit l’un des rares pré­ma­tu­rés de son uni­vers, mais cela ne l’empêcha pas de com­men­cer le sport dès son pre­mier souffle et il ne lui fal­lut que quelques mois pour deve­nir un gym­naste accom­pli. Il n’a­vait pour­tant ni les muscles, ni les nerfs de ses enfants : nés d’un stage com­man­do, ceux-ci sont, mal­gré un air de famille évident, plus râblés, plus secs et plus fins. Il faut dire que, contrai­re­ment à eux, il n’a jamais eu d’autre inten­tion que de mon­trer son agi­li­té, faire le beau gosse et séduire les ache­teurs. Il a par­fois fait sem­blant de s’in­té­res­ser aux opé­ra­tions mais en véri­té, son domaine, c’é­tait les salons mon­dains, et même un Bre­ton n’a pas réus­si à le convaincre de faire une vraie sor­tie en mer.

Désormais, il sert principalement à fournir un abri quand il pleut au Carrefour de l'Air. - photo Roland Turner, CC-BY-SA
Désor­mais, il sert prin­ci­pa­le­ment à four­nir un abri quand il pleut au Car­re­four de l’Air. — pho­to Roland Tur­ner, CC-BY-SA

Joyeux anni­ver­saire, Das­sault Rafale A.