J’ai un piano !

Du moins, c’est ce qu’af­firme l’a­gence qui gère mon appar­te­ment, voyez plu­tôt :

J’a­dore rece­voir ce genre de mis­sive.

D’a­bord, il y a la forme : cette quan­ti­té ahu­ris­sante de fautes d’or­tho­graphe niveau CE2 me fait un plai­sir fou. Ça me donne envie de leur offrir un Bes­che­relle pour Noël. Le “Mon­sieur” en ouver­ture et le “Madame, Mon­sieur” en conclu­sion laissent éga­le­ment rêveur sur le soin appor­té à ce cour­rier, qui ne fait pas du tout “oh tiens si j’a­dap­tais une lettre-type vite fait par-des­sus la jambe sans me relire ?”

La forme, c’est aus­si l’or­ga­ni­sa­tion, et j’ai eu la sur­prise en répon­dant à ce cour­rier de voir que son émet­trice était en vacances. Il faut dire que, signé le 24 mai, il n’a été pos­té que le 29. Dans ce genre de pro­blème de voi­si­nage, il est impor­tant d’a­gir avec dili­gence ; un coup de fil ou un cour­rier élec­tro­nique auraient fait gagner un à deux jours et je suis déjà éton­né de rece­voir un cour­rier pos­tal, mais voir que celui-ci a traî­né trois jours sur un bureau avant d’être mis à la Poste me laisse pan­tois.

Ensuite, il y a le fond. En par­ti­cu­lier le fait que per­sonne, à l’a­gence, n’ait pen­sé une seconde à me contac­ter pour véri­fier si j’a­vais un pia­no, au point de me deman­der direc­te­ment d’ins­tal­ler une sour­dine sur mon ins­tru­ment.

(Spoi­ler alert : non, je n’en ai pas. Tous ceux qui m’ont enten­du appro­cher d’un ins­tru­ment de musique savent pour­quoi.)

Ils n’ont pas non plus, mani­fes­te­ment, deman­dé au(x) plaignant(s) s’ils étaient venus me deman­der gen­ti­ment, entre voi­sins, d’ar­rê­ter de jouer du pia­no. Parce que, autre élé­ment impor­tant de l’in­trigue : ça n’est évi­dem­ment pas le cas. S’ils étaient pas­sés, je me serais fait un plai­sir de les invi­ter à visi­ter mon appar­te­ment et, s’ils y trou­vaient un pia­no, à repar­tir avec et à le revendre pour leur propre pro­fit.

Et puis, il y a ce déli­cat rap­pel à la Loi, d’au­tant plus agréable que je n’ai rien à voir avec cette his­toire. Le pia­no joue en ce moment même, et vous voyez bien que je ne suis pas des­sus.

En fait, si les gens de l’a­gence avaient un mini­mum cher­ché à se ren­sei­gner, ils auraient pu trou­ver sur mon compte Ins­ta­gram une idée pré­cise de la loca­li­sa­tion de ce pia­no :

Oui, voi­là, c’est l’ap­par­te­ment d’en-des­sous à côté. Au lieu de m’ac­cu­ser gra­tui­te­ment, ils auraient pu trou­ver l’o­ri­gine du pro­blème et redi­ri­ger les plai­gnants vers les per­sonnes concer­nées.

(Note : 24 h après ma réponse, je n’ai aucune nou­velle de l’a­gence. La dili­gence n’est déci­dé­ment pas dans leurs prio­ri­tés.)