Joyeux anniversaire

Papa col­lec­tion­nait les gup­pies, des pois­sons ron­douillards à la queue impo­sante. Mais aus­si mignons soient-ils, les gup­pies sont limi­tés. Papa se mit donc en quête d’un nou­veau bébé à mettre dans son aqua­rium : il le vou­lait plus gros, plus fort, plus endu­rant. Il délais­sa les quatre petites bran­chies pour deux gros pou­mons, et y gagna la puis­sance et l’en­du­rance vou­lues. Il pro­fi­la les biceps afin de gagner en rapi­di­té et adop­ta un men­ton en galoche soli­de­ment sou­dé pour se sim­pli­fier la vie. Le nou­veau-né ne mâchait plus que par le maxil­laire supé­rieur, ce qui lui don­nait une allure, euh… par­ti­cu­lière, voi­là, disons par­ti­cu­lière, mais le ren­dait plus sûr et plus pra­tique. Dépour­vu du charme sur­an­né de ses aînés, il sut néan­moins se rendre indis­pen­sable : cela fait plus de deux décen­nies que ce tra­vailleur infa­ti­gable tra­verse l’a­qua­rium d’un bout à l’autre afin de mettre ses petits frères au monde.

Un A300-600ST en 2014. — pho­to Don-vip, CC-BY-SA

Joyeux anni­ver­saire, Air­bus Belu­ga.