Miracle !

Ouaiiiiis, mon site existe de nouveau !

Merci à Free qui n’a mis que trois jours à redémarrer un serveur !

Bon, alors, de quoi je voulais parler, moi ?

Ah oui.

Ça devait commencer à peu près comme ça :

PUTAIN DE BORDEL DE MERDE, JE VAIS LES TUER !

Vous connaissez forcément Jean Rédelé, je vous en ai parlé samedi. Un grand homme, qui a conçu les plus admirables petites voitures qu’on ai vues de mémoire d’amateur de rallyes, qui a battu des Porsche au Monte-Carlo avec des moteurs de R12 et des Ferrari au Mans avec un mini-proto fait de bric et de broc (oui, je vous avais pas parlé de l’A210, honte à moi).

Je concluai alors mon article en disant qu’il ne fallait pas trop compter sur les journaux français pour lui rendre hommage.

Et bien, il y a quand même quelque chose à quoi je ne m’attendais pas.

Dimanche matin, Thomas Sénécal (le petit con avec une gueule de premier de la classe sur laquelle on veut cogner) et Marion Jollès (l’espèce de gourde avec une voix insupportable qui fait des sourires concupiscents au téléspectateur) ont battu une espèce de record en matière d’incurie, que dis-je, d’ignominie.

Ces débiles présentent maintenant Auto-Moto (émission de TF1 consacrée essentiellement à l’automobile et aux motocyclettes), une émission qu’ils ont rendue débile et énervante à force de présenter des films où on voit vaguement une voiture et plein de filles à poil parce que ça fait djeuns ou un truc du genre, de montrer des rappeurs et des jackys dépourvus de toute matière grise au simple prétexte qu’ils ont un album à vendre roulent en Chrysler 300C, bref, ils avaient déjà bien massacré une émission qui devait normalement parler de mécanique et de compétition, enfin voilà , peut-être que Jean-Louis Moncet et Johnny Rives étaient has-been mais eux, au moins, faisaient la différence entre une voiture et la pétasse assise dessus, oui, je sens que je m’égare et que vous voulez savoir où je veux en venir, voilà , j’y viens à la ligne suivante.

Donc, Thomas et Marion ont dû juger que c’était trop traumatisant pour leur public lobotomisé actuel de leur parler de gens morts, ou peut-être ont-ils estimé que plus personne n’avait rien à faire du fondateur d’une marque mythique il y a trente ans, toujours est-il que ces blaireaux ont trouvé le moyen de parler une heure, dans une émission d’automobiles, sans dire un seul mot de Jean Rédelé.

Il paraît qu’Auto-Moto doit changer de présentateur et de formule la semaine prochaine. Céline (Géraud), je sais pas ce que tu vas nous faire, mais sache-le : tu as toute ma confiance. Tu ne pourras pas faire pire que les crétins que tu remplaceras, qui ne savent même pas qu’il y a des gens qui ont fait énormément pour la popularité du sport auto sans lequel ils n’auraient pas de boulot.

  • Du calme, du calme. Tout doux le herisson.