La pensée du jour

Il a des gens qui peuvent vous dire en face : “moi, les autres, je m’en fous, je m’occupe de moi”. Et ceux qui s’intéresseront à vous jusqu’au jour où vous aurez besoin d’eux sans qu’ils aient quoi que ce soit à y gagner.

C’est pas évident, mais je crois quand même que je déteste légè­re­ment moins les pre­miers.

C’était la pen­sée du jour — et si elle vous touche ou vous blesse, ras­su­rez-vous, c’est que vous n’êtes pas concer­né.