Question con

Tout le monde nous le dit : les juges ont eu l’intelligence de ne pas prononcer la dissolution de l’auto-proclamée Église de Scientologie, évitant ainsi de la voir renaître clandestinement et permettant de conserver le contrôle. On nous dit donc en substance : un truc nuisible, vaut mieux l’autoriser pour le garder à l’œil sous contrôle légal que l’interdire et risquer de le voir continuer dans la clandestinité dans des conditions non vérifiables.

Là, je me pose une question. La voilà comme elle est, faites-en ce que vous voulez :

c’est quoi, la différence avec les drogues ?