La crétinerie du jour

Enten­du ce matin sur Auto-Moto : “le dan­ge­reux cir­cuit du Nür­bur­gring” (trois fois).

Ah.

L’allemand étant une langue agglu­ti­nante, il convient de décom­po­ser un peu. Nür­bur­gring, assem­blage de Nür­burg et ring. Nür­burg¹ est le nom d’une ville, oppor­tu­né­ment située en plein milieu de la Nord­schlei­fe². Ring, ben ça veut dire cir­cuit, tout bête­ment.

Donc, Nür­bur­gring, ça veut dire cir­cuit de Nür­burg. Donc, dire “cir­cuit du Nür­bur­gring”, c’est super­fé­ta­toi­re­ment redon­dant. Un peu comme dire “mont Fujiya­ma”.

Or, je suis bien convain­cu qu’un Anglais qui par­le­rait du “track of cir­cuit de Magny-Cours” se ver­rait immé­dia­te­ment raillé par un lot de Fran­çais d’autant plus acerbes qu’ils font la même faute.

Même en fran­çais. Oui oui, j’ai enten­du une fois “mon­tagne du Mont Blanc”. Oo’

¹ On pour­rait décom­po­ser plus avant, burg dési­gnant une ville (un bourg en fran­çais), mais je sais pas ce que veut dire nür et ça n’apporterait pas grand-chose.

² Prin­ci­pale por­tion du vrai cir­cuit his­to­rique, avant la construc­tion du cir­cuit 24 bâti pour les For­mule 1 à côté.