Unicode

Aïe.

C’est ce que doivent se dire tous les typographes qui ont vu les journaux de France 2 aujourd’hui.

Pourquoi ?

Parce qu’on y voit le nom de Rā‘s Lānūf, ville libyenne. Avec la police habituelle pour les caractères « normaux », et une autre police, plus maigre, pour les voyelles à macron, ce qui donne un truc du genre « RA’S LÄ€NŪF« .

La cause ? Soit la police habituelle est mal fichue, soit, plus probablement, elle ne dispose pas des caractères à macron et le système de rendu a été les chercher dans une police de substitution.

Il y a pourtant une solution simple. Deux, en fait.

La facile et mauvaise : se contenter des caractères présents sur le clavier. France 2 ne serait pas la première à écrire « Ra’s Lanuf » ou même « Ras Lanouf », comme cela a été francisé.

La pas beaucoup plus difficile et bonne : n’utiliser que des polices Unicode.

Unicode, ça fait vingt ans que ça existe. Ça fait cinq ans que la dernière version est en place. Ça fait des lustres que tous les systèmes d’exploitation, même Windows, le gèrent.

Toutes les polices Unicode n’intègrent pas la totalité des milliers de caractères connus par le standard ; mais je n’en connais point qui ne gèrent pas au moins le macron diacritique, qui s’ajoute aux caractères existants (si une police n’a pas de ā, on pourra ainsi le composer par a¯).

J’avoue, quand on a des vieux systèmes qui traînent de mise à jour en mise à jour, c’est pas évident. Quand j’ai passé l’ensemble de ces pages en UTF-8 (un des codages Unicode, le plus courant sur le web puisque le moins gourmand en place pour les textes en caractères romains), ça m’a demandé pas mal de boulot pour récupérer des pages en ISO-8859-1 ou ISO-8859-15 et m’assurer que tous les accents étaient à leurs places.

Mais une fois conclue, la transition offre pas mal de souplesse. Pas seulement pour écrire correctement Rā‘s Lānūf, mais aussi pour écrire encore plus correctement (du moins j’espère, mes connaissances en arabe étant limitées aux mots utiles comme Alcool et Alambic) راس لانوف, ou pour saisir 東京 comme il faut.

Ah oui, si vous avez plein de trous dans le texte, c’est que vous n’avez pas de police Unicode sur votre ordi ou que votre navigateur ne le gère pas (et alors, sachez qu’il est temps que vous abandonniez Internet Explorer 4).

C’est mal. Installez donc le support des langues étrangères. 😉