Unicode

Aïe.

C’est ce que doivent se dire tous les typo­graphes qui ont vu les jour­naux de France 2 aujourd’hui.

Pour­quoi ?

Parce qu’on y voit le nom de Rā‘s Lānūf, ville libyenne. Avec la police habi­tuelle pour les carac­tères “nor­maux”, et une autre police, plus maigre, pour les voyelles à macron, ce qui donne un truc du genre “RA’S LÄ€NŪF”.

La cause ? Soit la police habi­tuelle est mal fichue, soit, plus pro­ba­ble­ment, elle ne dis­pose pas des carac­tères à macron et le sys­tème de ren­du a été les cher­cher dans une police de sub­sti­tu­tion.

Il y a pour­tant une solu­tion simple. Deux, en fait.

La facile et mau­vaise : se conten­ter des carac­tères pré­sents sur le cla­vier. France 2 ne serait pas la pre­mière à écrire “Ra’s Lanuf” ou même “Ras Lanouf”, comme cela a été fran­ci­sé.

La pas beau­coup plus dif­fi­cile et bonne : n’utiliser que des polices Uni­code.

Uni­code, ça fait vingt ans que ça existe. Ça fait cinq ans que la der­nière ver­sion est en place. Ça fait des lustres que tous les sys­tèmes d’exploitation, même Win­dows, le gèrent.

Toutes les polices Uni­code n’intègrent pas la tota­li­té des mil­liers de carac­tères connus par le stan­dard ; mais je n’en connais point qui ne gèrent pas au moins le macron dia­cri­tique, qui s’ajoute aux carac­tères exis­tants (si une police n’a pas de ā, on pour­ra ain­si le com­po­ser par a¯).

J’avoue, quand on a des vieux sys­tèmes qui traînent de mise à jour en mise à jour, c’est pas évident. Quand j’ai pas­sé l’ensemble de ces pages en UTF-8 (un des codages Uni­code, le plus cou­rant sur le web puisque le moins gour­mand en place pour les textes en carac­tères romains), ça m’a deman­dé pas mal de bou­lot pour récu­pé­rer des pages en ISO-8859–1 ou ISO-8859–15 et m’assurer que tous les accents étaient à leurs places.

Mais une fois conclue, la tran­si­tion offre pas mal de sou­plesse. Pas seule­ment pour écrire cor­rec­te­ment Rā‘s Lānūf, mais aus­si pour écrire encore plus cor­rec­te­ment (du moins j’espère, mes connais­sances en arabe étant limi­tées aux mots utiles comme Alcool et Alam­bic) راس لانوف, ou pour sai­sir 東京 comme il faut.

Ah oui, si vous avez plein de trous dans le texte, c’est que vous n’avez pas de police Uni­code sur votre ordi ou que votre navi­ga­teur ne le gère pas (et alors, sachez qu’il est temps que vous aban­don­niez Inter­net Explo­rer 4).

C’est mal. Ins­tal­lez donc le sup­port des langues étran­gères. 😉

Voir aussi :