Premier vol international ?

Enten­du sur France 2 à l’instant :

[Ber­trand Pic­card a réa­li­sé] le pre­mier vol inter­na­tio­nal sans une goutte de kéro­sène.

On peut pinailler sur le fait que le kéro­sène n’est uti­li­sé en avia­tion que depuis l’arrivée des réac­teurs et qu’on a donc énor­mé­ment fait de vols inter­na­tio­naux, et même inter­con­ti­nen­taux, à l’essence.

On pour­rait éga­le­ment pen­ser aux pilotes de pla­neurs qui, lan­cés au câble dans des zones mon­ta­gneuses puis uti­li­sant savam­ment les ascen­dances, ont par­fois fait des vols de plu­sieurs mil­liers de kilo­mètres.

Mais plus grave sur le plan sym­bo­lique de la recherche de pro­pul­sions alter­na­tives : il y a un type qui a tra­ver­sé la Manche dans un avion à pédales, il y a quelques années. Je pense que ça se qua­li­fie comme “vol inter­na­tio­nal” et, à moins qu’il en ait bu en route, aucun hydro­car­bure n’a été mis en jeu…

Voir aussi :