Premier vol international ?

Entendu sur France 2 à l’instant :

[Bertrand Piccard a réalisé] le premier vol international sans une goutte de kérosène.

On peut pinailler sur le fait que le kérosène n’est utilisé en aviation que depuis l’arrivée des réacteurs et qu’on a donc énormément fait de vols internationaux, et même intercontinentaux, à l’essence.

On pourrait également penser aux pilotes de planeurs qui, lancés au câble dans des zones montagneuses puis utilisant savamment les ascendances, ont parfois fait des vols de plusieurs milliers de kilomètres.

Mais plus grave sur le plan symbolique de la recherche de propulsions alternatives : il y a un type qui a traversé la Manche dans un avion à pédales, il y a quelques années. Je pense que ça se qualifie comme « vol international » et, à moins qu’il en ait bu en route, aucun hydrocarbure n’a été mis en jeu…