Mr Popper’s razorbills

Attention tout le monde, mon détecteur à conneries vient de passer au niveau rouge.

En cause, comme d’habitude : l’inaltérable erreur de traduction consistant à confondre l’anglais « penguin » et le français « pingouin ».

RAPPEL : une des premières choses que tout prof d’anglais fait lorsque vous arrivez en sixième est de vous mettre en garde contre les faux-amis. Par exemple, « definitely » ne veut presque jamais dire « définitivement », « actually » ne veut jamais dire « actuellement », « library » est presque l’opposé de « librairie »…

Tout traducteur faisant preuve du strict minimum en matière de conscience professionnelle va donc vérifier deux fois tout risque de faux-ami.

J’ai cessé depuis un certain temps de compter la plus courante de ces erreurs impardonnables : penguin, traduit systématiquement par pingouin. Celle-ci est aggravée par la tendance qu’ont énormément de mes compatriotes à appeler « pingouin » n’importe quel oiseau vaguement bicolore, au point qu’un certain Jacques-Yves Cousteau, après un préambule de trente secondes expliquant qu’il ne voulait pas utiliser un terme péjoratif pour quelque chose d’aussi élégant qu’un manchot, a passé sa carrière à désigner ainsi tous les spheniscidés.

Cependant, depuis quelques jours, on trouve un peu partout, dans le métro et dans les cinémas, des affiches pour un film intitulé Mr Popper’s penguins, opportunément traduit en français par M. Popper et ses pingouins. Ça me fait saigner les yeux à chaque fois que je le vois, et j’aime pas avoir les yeux qui saignent.

Donc, rappel toujours :

  • un manchot est un oiseau nageur, incapable de voler, vivant dans l’hémisphère sud. Les linguistes noteront qu’il est cousin des gorfous, dont le nom dérive de féroïen signifiant… pingouin. En anglais, « manchot » se dit « penguin » ;
  • un pingouin est un oiseau nageur de l’hémisphère nord. Une espèce éteinte, le grand pingouin, ne volait pas ; l’autre, toujours bien vivante, vole parfaitement bien — bon, c’est pas un albatros, mais ça vole. En anglais, « pingouin » se dit « auk » (pour le grand pingouin ou l’ensemble des espèces, y compris des cousins comme les guillemots ou les macareux) ou « razorbill » (pour le petit pingouin).

Merci d’en tenir compte.