SFR a au moins réussi à me faire rire…

Lors de mon déménagement, j’ai eu un petit soucis : l’appart où j’habite désormais n’est pas câblé. Numericable ne pouvait donc me fournir mon très agréable 100méga habituel, et m’a fait une proposition que je pouvais tout à fait refuser (« non mais vous trouverez pas mieux ailleurs, hein, Internet + télévision + téléphone fixe pour 32,90 € par mois, c’est de la balle », disaient-ils en gros, et pour trouver mieux ailleurs il suffit… d’aller ailleurs, n’importe où, au hasard).

Après une brève recherche, j’ai choisi un nouveau fournisseur d’accès à Internet. J’ai résilié mon abonnement chez Numericable, ce qui entre l’incompétence des boutiques, les relances téléphoniques et le choix d’un transporteur douteux pour le retour de l’équipement, pourrait faire l’objet d’un billet dédié, et j’ai pointé chez SFR.

Pourquoi ?

Parce que SFR est celui chez qui j’ai touché le Desire Z le moins cher sur deux ans (d’où leur choix comme opérateur mobile).

Et que SFR a en plus une politique de réduction quand on a plusieurs abonnements chez eux.

Du coup, l’abonnement Internet, sensiblement au même tarif que la concurrence, est facturé 5 € de moins, et l’abonnement téléphone baisse de 2 €. 84 € par an au total, c’est pas que je sois rat mais bon, j’aime pas payer pour rien.

Depuis, j’ai reçu de SFR… une facture.

C’est tout ?

Presque. J’ai aussi eu une visite de technicien, assez sympa d’ailleurs, qui a branché la ligne le 22 août, et j’ai reçu un SMS et un mail le 24 pour me dire que tout était en place et que je pouvais brancher mon modem.

Mon quoi ?

Mon modem.

Que j’ai eu comment ?

Que j’ai pas eu.

Après quelques jours de patience, puis une visite en boutique où j’ai appris que non, on peut rien faire, faut voir avec le SAV, et une heure de recherche sur leur site, j’ai fini par envoyer un message le 2 septembre.

Quelques jours après, comme je l’ai dit, j’ai reçu ma première facture.

Du coup, j’ai ré-écrit au SAV. C’était le 7.

Puis hier j’ai eu une réponse à mon premier message. Quand ils disent « nous nous efforçons de répondre au plus vite à votre demande », ça veut donc dire six jours… Passons. En substance : y’a un modem en route, faut attendre, maintenant.

Du coup, j’ai ré-écrit au SAV. Pour demander un numéro de suivi.

Aujourd’hui, je regarde si j’ai eu une réponse. J’en ai pas. Mais je vois qu’il y a un truc dans les indésirables.

Déjà du spam sur une adresse à peine créée ? Curieux, je regarde.

sfr_indesirable

Ah, ce sont les propres courriels de SFR qui sont classés indésirables. Par le webmail de SFR, oui.

Cinq minutes de fou rire plus tard, je me suis dit que ça valait bien un billet, histoire que vous puissiez rire aussi.

Posté par le Wi-Fi du voisin, ben oui, j’ai toujours pas ce putain de modem, ni même un numéro de suivi pour savoir si le colis existe quelque part sur cette planète, j’ai juste une facture et un courriel pour me dire de patienter.