La pensée du jour

Des raisons personnelles font que ces temps-ci, j’utilise pas mal de métaphores nautiques. Je ne suis donc qu’à moitié surpris d’avoir tout de suite pensé aux marins, en regardant mon planning de ces temps-ci : après une semaine de « vacances » au début du mois — en fait interrompues pour démissionner, passer des entretiens d’embauche, remplir des papiers, tout ça —, j’ai deux week-ends de quatre jours pour Noël et le nouvel an, suivis d’un week-end de trois jours pour finir mon stock de récupérations et de RTT, puis d’un nouveau week-end de trois jours entre deux boulots.

Autrement dit, comme les voileux (en particulier lors de trajets en solitaire) font du « sommeil fractionné », deux heures par ci, deux heures par là, je fais des « vacances fractionnées ».

C’était la pensée du jour. Je sais, je fais parfois des rapprochements bizarres.