Sport

Entendu au 20 h de France 2 :

Le sport : le ski, avec […], le football, avec […], et puis le rugby.

Sinon, aujourd’hui, y’a aussi eu un doublé français (bon, à moitié monégasque pour la seconde place) dans un rallye où les Scandinaves ont été intouchables jusqu’en 2004. En plus, c’est une victoire sur une nouvelle voiture (c’est son deuxième rallye), par un équipage encore jeune (seulement trois saisons en WRC), et elle n’est pas volée (Ogier et Ingrassia ont profité de leur place le premier jour, mais ils ont continué à répondre coup par coup aux performances de Loeb-Elena jusqu’à ce que ceux-ci se contentent de la deuxième place).

Ce n’est que la deuxième victoire non-scandinave au rallye de Suède, et sur 43 éditions (depuis la création du championnat international des marques, qui amena beaucoup de compétiteurs étrangers), seuls Thérier, Röhrl, Mouton, McRae, Sainz, Burns, Loeb, Galli et donc Ogier sont montés sur le podium sans être régionaux (l’Estonie, c’est pas loin, désolé Märtin).

Thérier aurait été champion du monde 73 si le championnat pilotes avait existé ; tous les autres l’ont été au moins une fois, à part Mouton (vice-championne 82 derrière ce gros c.. de Röhrl), Galli (qui ne doit sa troisième place en 2008 qu’à une cascade d’abandons et aux cinq minutes de pénalité de Sordo) et Ogier.

Autrement dit : pour les amateurs de rallye, la manche suédoise 2013 restera sans doute dans les annales, autant que le titre de Marion Rolland chez les amateurs de ski alpin et largement plus que les matches de foot et de rugby nationaux du jour.

Il n’est évidemment pas question de passer cet événement mineur pour la marche du monde devant l’actualité malienne, alimentaire ou même météorologique. Mais dans la page sports, on pourrait au moins en toucher un mot, comme on le fait pour les résultats de ballon du week-end.