Confusion

Revue de presse sur Du sang et des larmes :

Un Marine amé­ri­cain est le der­nier sur­vi­vant d’une équipe[…]

Sens cri­tique

US Air Force appe­lé

Enca­drant sans cesse le tour­nage, les SEALs pré­sents peuvent éga­le­ment appa­raître à l’écran puisque ce sont eux qui ont pilo­té l’ensemble des opé­ra­tions mili­taires des scènes de Du sang et des larmes.

Allo­ci­né

Le film s’inspire de la bio­gra­phie du G.I. Mar­cus Lut­trell[…]

À voir — à lire

Je savais que les Fran­çais avaient sou­vent du mal à clas­ser le corps des Marines, qu’ils croient sou­vent rat­ta­ché à la Navy (de même que pour un étran­ger, pla­cer la Gen­dar­me­rie entre Armée de terre et Police n’est pas tou­jours simple).

Mais là, on arrive à faire le tour des forces armées amé­ri­caines sans pas­ser par la Navy… qui est bien le corps dont font par­tie les SEAL.

(Oui, je sais, une par­tie de la confu­sion vient direc­te­ment des États-Unis, avec le film À armes égales, qui se déroule dans les SEAL mais dont le titre ori­gi­nal laisse pen­ser que l’héroïne est un G.I., donc dans l’armée de terre. C’est pas une rai­son.)