La pensée du jour

J’ai sou­vent enten­du dire que telle ou telle per­sonne était “sur un siège éjec­table”. Curieu­se­ment, c’était tou­jours pré­sen­té comme quelque chose de néga­tif, genre “elle risque de déga­ger bien­tôt”.

Mais je rap­pelle juste un truc : un siège éjec­table, c’est celui qui est assis des­sus qui le contrôle, et c’est fait pour l’extraire rapi­de­ment d’une situa­tion déses­pé­rée. C’est quand on n’est pas sur un siège éjec­table qu’on risque de res­ter blo­qué dans une épave jusqu’au crash.

C’était la pen­sée du jour. C’est désa­gréable de s’apercevoir au der­nier moment que le pétaf a oublié d’armer le siège…