14 étages

On apprend ce matin, notamment dans Le Monde (qui a copié sans vergogne une dépêche Reuters), qu’Antares est une fusée de 14 étages.

Pas étonnant, avec un tel niveau de complexité, qu’elle ait fini par avoir un problème !

Bon, en fait, c’est une mauvaise traduction de l’anglais « 14-storey Antares », qui ne veut pas dire « fusée de 14 étages », mais « fusée haute comme 14 étages ». Antares, dans la configuration qui a explosé cette nuit, compte deux étages (« stages » en anglais).