Joyeux anniversaire

Parfois, avoir juste un poil de retard peut donner une avance décisive. Au début de sa gestation, on craignait qu’il n’arrivât trop tard, avec des capacités juste similaires à l’étoile filante qui avait ouvert la voie, ou au tonnerre et à la fureur qui étaient sur le point de naître. Mais, conçu quelques mois plus tard, il put recevoir une poignée de bons gènes germaniques pour accompagner son héritage américain, et il en tira juste ce qu’il fallait de finesse européenne pour accompagner ses gros biceps yankees. Succès populaire indéniable, il voyagea sur toute la planète et se fit plein d’amis — et tout autant d’ennemis. Il resta assez discret et sa carrière populaire se limite à une poignée de BD et un film sorti trop tard, mais il travailla presque cinquante ans, il eut une descendance prolifique et il reste un des premiers héros de la Guerre froide et, à ce titre, un acteur marquant de l’Histoire.

À 60 ans passés, il a enfin un album de BD à son nom. – dessin Jean-Michel Arroyo pour Zéphyr Éditions

Joyeux anniversaire, North American Sabre.

Voir aussi :