Joyeux anniversaire

Ses parents avaient de grandes ambi­tions pour lui. Ils l’avaient vou­lu racé, spor­tif, et le voyaient battre record sur record. Hélas, le bébé, outre qu’il n’avait pas un phy­sique facile, avait la taille épaisse, les bras trop courts et les biceps trop faibles : il n’arriva jamais à la che­ville de ses aînés. Sa car­rière de spor­tif morte dans l’œuf, il se trans­for­ma en pro­fes­seur, expli­quant patiem­ment à ses nou­veaux amis pour­quoi il ne tenait pas debout et oscil­lait dan­ge­reu­se­ment dès qu’il se levait de son fau­teuil. S’il faillit tom­ber bru­ta­le­ment, il aida à com­prendre le phé­no­mène et per­mit aux voi­sins de mettre au monde un des bébés les plus spor­tifs de l’histoire.

65 ans plus tard, on cherche tou­jours à quoi pou­vait ser­vir ce machin. Sauf chez Lock­heed, bien sûr, qui a trou­vé.

Joyeux anni­ver­saire, Dou­glas X-3 Sti­let­to.