Joyeux anniversaire

Il n’avait cer­tai­ne­ment pas l’air d’une révo­lu­tion : il était simple, basique, abor­dable. Sa seule coquet­te­rie ? Sa façon de se tenir, coudes légè­re­ment pliés — mais c’était en fait la meilleure façon pour lui de s’installer confor­ta­ble­ment, bien stable sur ses appuis. Son carac­tère pla­cide lui valut une popu­la­ri­té inat­ten­due, sans doute même de ses parents ; bien qu’un peu timide (il ne par­lait qu’à une per­sonne à la fois), il se fit rapi­de­ment bien des amis en France et ailleurs. Patriarche d’une gigan­tesque lignée, il fête ses 70 ans mais n’est sans doute pas près de voir une mai­son de retraite : on conti­nue à l’appeler “Bébé”.

Bébé fai­sant encore tour­ner les bar­riques avec son pote Jack, à 68 et 72 ans, res­pec­ti­ve­ment.

Joyeux anni­ver­saire, Jodel D.9.

Voir aussi :