Joyeux anniversaire

Tra­vailleur infa­ti­gable, il fut peintre tour­men­té, shé­rif incor­rup­tible, colo­nel rebelle, boxeur cynique ou méde­cin alcoo­lique, mais nous l’a­vons sur­tout rete­nu en tant que révo­lu­tion­naire mus­clé. Chez lui, il fut éga­le­ment une voix poli­tique impor­tante, lut­tant contre le racisme, cri­ti­quant le jus­qu’au-bou­tisme mili­taire et pro­mou­vant une socié­té plus équi­table. Il fut éga­le­ment l’un des rares à se lever contre le mac­car­thysme et à faire tra­vailler ouver­te­ment des com­mu­nistes dont per­sonne ne vou­lait entendre par­ler, et son der­nier coup de gueule l’a récem­ment encore rap­pe­lé aux sou­ve­nirs des plus imbé­ciles des conser­va­teurs.

Si, à cinquante ans, t'as pas fait un chef-d'œuvre avec un scénariste blacklisté, t'as raté ta vie. - photo Bryna Productions
Si, à cin­quante ans, t’as pas fait un chef-d’œuvre avec un scé­na­riste bla­ck­lis­té, t’as raté ta vie. — pho­to Bry­na Pro­duc­tions

Joyeux anni­ver­saire, Issur Danie­lo­vitch (deve­nu Kirk Dou­glas).