Désinformation

Entendu sur TF1 (bon, okay, je sais…) :

Vous dépassez la vitesse autorisée de un kilomètre/heure, et la machine [à supprimer les points de permis] se met en route.

Que dire ? C’est juste totalement faux, et aucun journaliste digne de ce nom ne peut honnêtement dire ça. (J’attends avec impatience la création d’un Conseil de l’ordre des journalistes, pour radier certains de mes confrères…)

C’est faux, parce que l’administration impose une marge de sûreté sur les radars. En pratique, si, comme le montre le reportage, le cinémomètre du gendarme indique 51 km/h au lieu de 50, l’homme en bleu derrière ne fait rien, parce qu’en vertu de cette marge il doit retenir une vitesse de 46 km/h (5 km/h pour des vitesses mesurées inférieures à 100 km/h sur un système fixe, en l’occurrence des jumelles laser sur pied, cf. titre 2, article 6 de l’arrêté du 4 juin 2009).

En fait, pour lancer la machine, comme ils disent, il faut une vitesse affichée de excessive de 6 km/h jusqu’à 100 km/h, de 5 % plus 1 km/h au-delà. Mine de rien, ça laisse quand même une marge : si vous visez de rouler à 50, en pratique, vous maintiendrez assez facilement votre vitesse entre 47 et 53.

Pis, en fait, je n’ai jamais vu de compteur de voiture indiquant une vitesse inférieure à la vitesse réelle. J’en ai connu un parfaitement calé (l’AX maternelle avec 2,2 bars à l’avant sur des pneus neufs), la plupart sont excessifs de 2 ou 3 %, et le record est détenu par celui de mon Caravelle qui pouvait indiquer imperturbablement 180 km/h (en descente, okay, mais même : un T3 JX à plus de 120, c’est même plus la peur du radar mais juste la douleur dans les tympans qui fait lever le pied).

Donc, si vous vous faites choper à 56 km/h par un radar, c’est très probablement que vous rouliez à un bon 60 au compteur.

Mais quand on est « journaliste » sur TF1, c’est pas rentable de dire aux gens qu’ils l’ont bien cherché. Mieux vaut leur faire peur avec une administration ogresse implacable qui leur en veut personnellement et à qui ils n’ont nulle chance d’échapper…