To geek or not to geek

Ça faisait un moment que c’était dans l’air ; ça y est, c’est fait, je suis entré dans le vingt-et-unième siècle et me suis doté d’un ordinateur de poche, de la famille de ceux qui ont avalé un téléphone.

Mais la question, en attendant que SFR active effectivement ma ligne et que l’on se demande si je suis un homme moderne toujours l’oreille sur son appareil, c’est : suis-je assez week pour me dire « boudiou, y’à un Linux là-dedans, que faire pour m’amuser avec ? »

L’image ci-dessous pourrait être un élément de réponse.

image

Le détail : elle a été capturée sur l’ordinateur, par le visionneur de bureaux distants d’Ubuntu.

Pour cela, il a suffi d’installer un serveur VNC sur le téléphone. Bien sûr, comme celui-ci avait besoin des droits root pour se lancer, il a fallu installer VISIONary, un programme permettant l’élévation de droits nécessaire. Et comme celle-ci n’est pas sur le « Market », il a fallu activer le débogage USB pour là lancer depuis là carte mémoire. Oui, ça rappelle un peu la résolution des dépendances sous GNU/Linux avant l’invention d’apt-get. ^^

Mais bon, ça marché, et il suffit ensuite de donner au client VNC l’IP et le port du serveur pour déporter sur l’ordi l’affichage du téléphone.

Ensuite, y’à plus qu’à installer l’application WordPress pour poster ce billet.

Je crois que là, je vais avoir du mal à plaider ma normalité. Mais au moins je me suis amusé deux bonnes heures. ^^