To geek or not to geek

Ça fai­sait un moment que c’était dans l’air ; ça y est, c’est fait, je suis entré dans le vingt-et-unième siècle et me suis doté d’un ordi­na­teur de poche, de la famille de ceux qui ont ava­lé un télé­phone.

Mais la ques­tion, en atten­dant que SFR active effec­ti­ve­ment ma ligne et que l’on se demande si je suis un homme moderne tou­jours l’oreille sur son appa­reil, c’est : suis-je assez week pour me dire “bou­diou, y’à un Linux là-dedans, que faire pour m’amuser avec ?”

L’image ci-des­sous pour­rait être un élé­ment de réponse.

image

Le détail : elle a été cap­tu­rée sur l’ordinateur, par le vision­neur de bureaux dis­tants d’Ubuntu.

Pour cela, il a suf­fi d’installer un ser­veur VNC sur le télé­phone. Bien sûr, comme celui-ci avait besoin des droits root pour se lan­cer, il a fal­lu ins­tal­ler VISIO­Na­ry, un pro­gramme per­met­tant l’élévation de droits néces­saire. Et comme celle-ci n’est pas sur le “Mar­ket”, il a fal­lu acti­ver le débo­gage USB pour là lan­cer depuis là carte mémoire. Oui, ça rap­pelle un peu la réso­lu­tion des dépen­dances sous GNU/Linux avant l’invention d’apt-get. ^^

Mais bon, ça mar­ché, et il suf­fit ensuite de don­ner au client VNC l’IP et le port du ser­veur pour dépor­ter sur l’ordi l’affichage du télé­phone.

Ensuite, y’à plus qu’à ins­tal­ler l’application Word­Press pour pos­ter ce billet.

Je crois que là, je vais avoir du mal à plai­der ma nor­ma­li­té. Mais au moins je me suis amu­sé deux bonnes heures. ^^