Accident de l’aviation civile

Lu sur Télé Loi­sirs, à pro­pos d’un docu­men­taire dif­fu­sé ce soir sur France 4 :

Le crash du vol 123 de la Japan Air­lines est l’accident de l’aviation civile le plus meur­trier jamais sur­ve­nu.

Ah.

Outre la tour­nure extrê­me­ment lourde de la phrase, il y a une erreur fac­tuelle. Ledit crash a fait 520 morts, alors que la per­cus­sion de deux 747 à Téné­rife a atteint les 583 décès.

La spé­ci­fi­ci­té de JAL 123, c’est qu’il s’agit de la plus grave catas­trophe aérienne impli­quant un seul appa­reil.

C’est le genre de sub­ti­li­té que mes confrères (ou les pro­duc­teurs de docu­men­taires amé­ri­cains, je ne sais) ont ten­dance à oublier — comme le RER écra­sé en gare de Lyon est le plus grave acci­dent de train lourd qu’ait connu la capi­tale et l’Airbus A380 est le plus gros avion construit en série au monde.