Émotion d’abord

Enten­du à l’ins­tant sur France 2, dans la bouche de Laurent Dela­housse :

Les faits — et l’é­mo­tion d’a­bord, avec [nos envoyés spé­ciaux].

Voi­là, tout est résu­mé : la prio­ri­té du jour­nal télé­vi­sé aujourd’­hui, c’est l’é­mo­tion. Les faits passent après.