Gente

Il y avait longtemps que je ne m’étais pas élevé contre le massacre de notre langue. Faut dire que faire la liste des trucs crétins, ça va bien cinq minutes, mais on finit par y passer sa vie, alors faut trier et ne garder que le meilleur du meilleur.

Mais là, je viens d’entendre dans la bouche d’un débile qui passait à la télé un truc qui fait à mes tympans l’effet d’une GBU-24 sur la maison du premier petit cochon. Or, ce truc a la mauvaise habitude de se répandre dans le langage des gens au point que certains sont convaincus que c’est la bonne façon de dire.

Ce truc, le voici :

la gente féminine

Alors voilà, c’est simple :

gent, gente est un adjectif vieillot synonyme de « plaisant » ou « noble » ;

gent est un nom commun féminin désignant un groupe. La racine est la même que « gens » : « la gent », c’est un groupe de gens, « les gens », c’est l’ensemble des gens.

Si on parle de l’ensemble des gens de sexe féminin, c’est donc « la gent féminine ».

Comme dirait mon éminent camarade de Bescherelle ta mère, c’est un cas de « tu l’apprends une fois et c’est bon, bordel ». Alors tu l’apprends, merci.