Monument historique

Il y a des jours, on pho­to­gra­phie des avions, inno­cem­ment, et puis on prend qu’une pho­to vite fait d’un vieux Lear­jet qui n’a rien d’original. Et puis quelqu’un regarde de plus près et fait remar­quer qu’en fait, c’est pas du tout un Lear­jet.

IMGP5077_1

À la fin des années 60, Sud Avia­tion et Nord Avia­tion veulent lan­cer un jet d’affaires. Les deux entre­prises ayant fusion­né le pre­mier jan­vier 1970, c’est sous la nou­velle ban­nière de la Snias, future Aero­spa­tiale, que la SN-601 Cor­vette a été pro­duite entre 1973 et 1977. Une qua­ran­taine d’exemplaires plus tard, Aero­spa­tiale arrê­ta d’essayer de la vendre et se concen­tra sur des pro­duits qui rap­por­taient, comme les héli­co­ptères.

(De manière amu­sante, on note­ra qu’à la même époque, Das­sault, grand spé­cia­liste de l’art de faire de l’argent avec des jets d’affaires, s’est bouf­fé un gros gadin en ten­tant de péné­trer le mar­ché de l’avion de ligne avec le Mer­cure. Celui-ci avait pour­tant une capa­ci­té très proche de l’A320, qui fut la vache à lait qui nour­ris­sait Air­bus vingt ans plus tard. Faut savoir se conten­ter de faire ce qu’on sait faire, par­fois.)

Faute de l’avoir bien ven­due, Aéro­spa­tiale, puis EADS, a sans doute été la plus grosse uti­li­sa­trice de Cor­vette : cinq appa­reils ont été employés jusqu’en 2009. Les autres rares uti­li­sa­teurs ont éga­le­ment arrê­té les leurs, et une petite recherche laisse pen­ser que F-GPLA est tout sim­ple­ment la der­nière Cor­vette en vol. Oui oui, ce petit machin qui paraît bien ordi­naire est plus rare que les Spit­fire, plus rare que les Constel­la­tion, plus rare même que les B-17 et autres avions mythiques qui font tou­jours tour­ner les têtes quand on les voit.

C’est donc un vrai monu­ment his­to­rique qui, ce matin, a défi­lé dis­crè­te­ment pen­dant que tout le monde regar­dait la Patrouille de France.

Voir aussi :