Ça devrait aller mieux…

Depuis quelque temps, j’avais noté des ralentissements sur ce site. À la base, quand je testais sans être identifié, ça avait l’air d’aller ; vu que ça n’affectait a priori que l’administrateur, je ne m’en suis pas plus inquiété que ça. Ce week-end, on m’a cependant fait remarquer que le site était très très très lent. J’ai refait des essais sans être identifié, et pas de doute : cette fois, logué ou pas, ça donnait la même chose. La « chute d’eau » m’a permis de voir que la première réponse d’une page WordPress mettait parfois jusqu’à trente secondes, mais que le chargement des autres fichiers (feuilles de styles, scripts, images, etc.) était ensuite quasi-immédiat.

Les pages dynamiques qui mettent plusieurs dizaines de secondes à répondre, les fichiers statiques qui sont transmis en un quart de seconde maximum, ça n’est pas normal : théoriquement, les pages du site sont censées être mises en cache, et donc charger à peu près à la même vitesse que les fichiers divers — juste le temps de vérifier si le document cherché est disponible en cache.

Donc, j’ai commencé par désactiver W3 Total Cache, qui était l’extension dédiée la mieux notée lorsque j’ai installé le site (et qui, à l’époque, avait fait passer les temps de réponse de quatre-cinq secondes à deux secondes). Immédiatement, je me suis retrouvé avec un temps de réponse long (environ quatre secondes), mais pas choquant et surtout stable.

Changeant mon fusil d’épaule, j’ai pris le temps de faire une petite recherche sur les extensions de cache. Il est apparu que plusieurs utilisateurs avaient déjà eu des problèmes avec W3 TC sur des hébergements légers (et c’est mon cas).

J’ai donc installé WP Super Cache, bien notée aussi et qui apparemment fonctionnait bien sur les serveurs faiblards.

Temps de réponse des pages dynamiques, du 14 au 18 juillet, selon l’admin OVH.

Comme vous le voyez, le temps de réponse a encore connu quelques poussées autour de cinq secondes hier soir, pendant que WP SC remplissait le cache. Depuis, il est très stable, entre deux et trois secondes. Non seulement la moyenne de sept à dix secondes qui était de règle a été divisée par trois, mais surtout cette moyenne ne cache plus des délais de plusieurs dizaines de secondes sur certains chargements.

Par curiosité, j’ai regardé quand le site avait vraiment commencé à ralentir, en affichant le graphe des temps de réponse sur un an. C’est à partir de mi-avril qu’il est devenu instable, mais tout en restant sous les cinq secondes. Puis, brutalement, entre le 15 et le 16 mai, il a explosé, la moyenne doublant brutalement. Le 13 juillet, de 13 h 30 à 18 h 30, pour j’ignore quelle raison, tout répondait de manière normale, avant de se remettre à faire n’importe quoi.

À ma connaissance, je n’ai touché à aucun réglage de WordPress ou de W3 TC à ces moments.

En tout cas, sur les vingt-quatre premières heures de fonctionnement de WP SC, son fonctionnement a l’air satisfaisant. Vous me direz peut-être que deux secondes, ça ne reste pas formidable, mais je soupçonne le thème d’être assez lourd et ça reste un serveur mutualisé apachèr. Et puis, deux secondes, c’est en tout cas nettement plus utilisable que vingt !

Voir aussi :