Joyeux anniversaire

Il n’était pas vraiment beau. Son frère aîné avait un joli petit nez et des traits assez fins ; lui, un gros pif, des épaules carrées et un peu de bide. Mais il était sympathique : d’un caractère un poil mou, il était serviable et gentil, et son humeur égale s’accommodait de toutes les compagnies. Formé à l’école douce, il fut un instituteur prévenant qui éleva plein d’enfants, mais il faut admettre qu’il manquait un peu d’autorité et ses élèves les moins appliqués eurent du mal à s’adapter aux professeurs plus exigeants ou au travail en entreprise. Néanmoins, ce jeune retraité continue à faire du soutien scolaire çà et là, voire à donner quelques cours, pour le plus grand bonheur des petits — du moins ceux qui préfèrent apprendre tranquillement avec un vieillard placide que se plier à des enseignants plus jeunes et plus stricts.

J’ai passé 5 h 10 dans sa classe : un prof plutôt sympa, mais son frère cadet est quand même plus nerveux. – photo Frédéric Marsaly

Joyeux anniversaire, Cessna 150.

Voir aussi :